fellation à un passant

Faire une fellation à un promeneur

Ecouter en version audio

C’était un soir d’automne, il était aux alentour de 18 heures et j’étais dans ma salle de sport préférée. J’étais sous la douche des vestiaires quand je me suis prise d’une soudaine envie de sucer un homme. Perdue dans mes pensées, cette idée de sucer un inconnu ne cessait de hanter mes esprits. J’étais terriblement excitée à l’idée de réaliser ce fantasme et je n’avais que cette idée fixe en tête. J’aurai pu me masturber là sous la douche et en terminer avec cette envie folle mais rien n’y faisait, j’avais vraiment trop envie de satisfaire un homme et de sentir son sexe dur en bouche.

Quand je suis sortie de la douche je me suis habillée de manière assez sexy, j’avais mis des talons aiguilles et une robe moulante noire assez voyante. Impossible pour moi d’entreprendre un tel fantasme ici dans ma salle de sport, je connais trop de monde et ne voudrait pas qu’une telle histoire s’ébruite. En sortant de mon club de sport, je vis que les regards des hommes étaient portés sur mon look sexy et je me suis dis que je devais surement en exciter certains. Peut-être vais-je en trouver ailleurs?

fellation à un passant

Arrivée à ma voiture, je me suis dis « Ou vais-je trouver un homme qui va vouloir que je le suce? » Et comment vais-je m’y prendre pour le lui dire?

L’idée du parc

Sur mon trajet retour je suis passé devant un parc naturel. Habituellement bondé de monde en journée, il n’y avait personne à cette heure-ci. La nuit était tombée et hormis quelques promeneurs nocturnes il n’y avait personne. Je me suis garée dans un coin assez discret où personne ne pouvait me voir, ni en face ni par la droite, la voiture était entourée d’arbustes assez dense. Le seul endroit pour m’observer était le coté conducteur là où j’étais assise.

Je ne portais pas de culotte et je me suis soudainement mise à me caresser. Il y avait personne et pour passer le temps j’ai commencé à me masturber doucement le clitoris. Il était si gonflé qu’il était possible pour moi de jouir en moins de 20 secondes, mais je faisais durer mon plaisir. J’avais vraiment une folle envie de sucer! Et je me serais occupé du premier venu sans hésitation.

Au bout de quelques petites minutes je vis un jeune étudiant qui promenait son berger allemand, il avait l’air d’avoir entre 21 et 25 ans. Il jouait avec son chien sans avoir pris connaissance que j’étais là, toute seule dans la voiture. J’ai allumé le plafonnier pour attirer son attention il était juste là à gauche de ma voiture, qu’a une petite vingtaine de mètres. De là où il se trouvait il ne pouvait voir que ma tête, impossible pour lui de voir comment j’étais habillée, et impossible pour moi de lui montrer mon excitation.

J’ai remonté ma jupe et j’ai ouvert la portière conducteur pour essayer de l’attirer vers mois.

Malgré ma portière ouverte et la lumière du plafonnier allumée il ne me voyait pas. Je le regardais avec insistance au loin, il avait l’air mignon et mon envie de le sucer ne faisait que grandir. Il n’y avait personne d’autre dans le parc, et le sucer ici aurait vraiment été discret.

Voyant qu’il n’avait aucune réaction en mon égard j’ai reculé mon siège. Je me suis tourné vers lui en mettant mon pied droit sur le volant de la voiture et mon pied gauche sur le montant de la portière.

J’étais complètement ouverte jambe écartées et mon sexe bien écarté face à lui. J’ai commencé à me masturber rapidement quand soudain, au bout de 5 longues minutes il me vit au loin. Il est resté figé quelques secondes et devait surement se demander pourquoi je me masturbait face à lui.

Je ne sais pas s’il était gêné mais il n’osa pas venir, il me fixait sans bouger.

J’ai éteins la lumière de mon plafonnier et je me suis remise en position normale, et c’est à ce moment là qu’il à décidé de s’approcher. Il avançait lentement dans ma direction. Sans la lumière de la voiture il cherchait à voir si j’étais seul ou non. Il devait surement avoir peur que je sois accompagnée.

Il était à quelques mètres, je lui fis signe du doigt de s’approcher…

Heu… Bonsoir madame… Je peux vous aider?

Je ne voulais pas lui parler, je voulais pas partir dans un long discours pour me justifier de mes envies. Je ne voulais pas non plus faire connaissance et n’avais pas envie de le connaitre.

Ma porte était grande ouverte, je lui fis signe de s’approcher…

Lorsqu’il était à un mètre de moi, je l’ai attrapé par le haut de son pantalon et je l’ai tiré vers moi avec insistance. Il était collé à ma voiture, j’avais son corp face à moi, sa tète était au dessus du toit de ma voiture. Il ne me voyais pas et je ne voyais pas son visage… J’ai attrapé son sexe par dessus son pantalon et je l’ai entendu gémir. Il a du certainement comprendre quels étaient mes attentes.

J’ai sorti son sexe de son pantalon. Il ne bandait pas mais j’avais quand même envie de le sucer avec passion. Je pris son sexe et le mis complètement dans ma bouche. J’ai continué de me masturber en même temps. Je sentais sa queue se durcir dans ma bouche au point que toute une partie de son sexe à due en ressortir. J’ai attraper de ma main son sexe et j’ai commencer à faire des vas-et-viens avec ma bouche.

rencontre parc

Entendre ces gémissement n’avait de cesse que de m’exciter de plus en plus.

Il avait un super gros gland, et je trouvais ça terriblement excitant de le mettre au fon de ma bouche. De plus sa gentillesse et son acceptation de me satisfaire me donnait envie de lui faire encore plus plaisir. Je voulais vraiment le sucer jusqu’à ce qu’il jouisse. Il gémissait sans cesse au point de me demander s’il s’était déjà fait sucer dans sa vie.

J’ai senti sa queue se contracter et une grosse dose de sperme à commencé à sortir de son gros gland bien dur. Dans la précipitation et l’excitation j’ai commencé à avaler tout ce qu’il sortait de son sexe. J’ai accéléré la cadence de ma masturbation et je me suis mise à jouir instantanément. Son sperme continuait à sortir dans ma bouche et je continuais de l’avaler par petite gorgées. Quel plaisir extra de jouir avec une queue dans la bouche. Il appuyait son sexe au fond de ma gorge à tel point que son sperme coulait directement au fond sans que ma langue ne touche son jus tout chaud.

Il a reculé de 2 pas et à remonté son pantalon. J’ai senti comme une gêne et aucun mot ne sortait de sa bouche. Je me suis tourné vers mon sac pour prendre un kleenex et quand je suis revenu vers lui j’ai réalisé qu’il était parti récupérer son chien. J’en ai profité pour démarrer ma voiture et je suis partie aussitôt. J’ai trouvé cette expérience terriblement excitante et n’ai jamais eu le courage de le refaire dans ces mêmes circonstance.

Je suis disponible pour des rencontres sur SexHotel.fr
Posts created 27

4 commentaires pour “Faire une fellation à un promeneur

  1. Ton histoire m’a littéralement fait bander ! J’aurai aimé être à la place de cette personne chanceuse !

  2. J’adorerai être la victime de votre prochain fantasme…

  3. Et voila mon gland perle de plaisir ou es ta langue Camille?

  4. Quel merveilleux récit.
    Je me suis littéralement mis à la place de ce jeune homme.
    Mon sexe dur prêt à libérer tout son nectar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut