Exhibe à la salle de sport

Ecouter en version audio

C’était il y a quelques jours à la salle de sport Keepcool. Il était à peu près 9h et peu de monde était engagé à faire du sport ce matin là. Nous étions seulement 3 femmes et deux hommes et tout le monde était en mode détente. Même la musique était calme, on avait plus l’impression d’être dans un club détente que dans une salle de sport.

J’avais mis ce jour là le legging que j’avais acheté la veille, mais en l’enfilant dans le vestiaire je me suis rendu compte qu’il était vraiment très près du corp et légèrement transparent lorsque je tendais la matière. Je portais une culotte pas très jolie en dessous et j’avais l’impression que l’on voyait que ça.

J’ai donc décidé d’enlever ma culotte sans rien mettre en dessous.

Le résultat était plutôt satisfaisant, si ce n’est que le legging laissait entrevoir les formes de mon vagin. Je ne trouvait pas du tout ça inesthétique, j’avais juste l’impression d’être à nu. Cette sensation ne me déplaisait pas du tout, bien au contraire, le frottement avait tendance à me titiller pour pas dire « stimuler ».

Finalement j’étais super à l’aise dans ce legging aux apparences cameltoe. Je suis sortie du vestiaire et j’ai commencé quelques petites exercices sur le tapis de sol. J’avais repéré au loin deux des appareils sur lesquels j’allais passer mes 2 heures de séance de sport. Une presse pour les cuisses et un appareil pour les adducteurs. Bien évidemment ces deux appareils n’était pas l’idéal pour mon legging car ils avaient pour fonction d’amplifier l’effet cameltoe. C’est après quelques minutes d’échauffement que j’ai pris place sur cette fameuse presse. Dos appuyé sur le siège en position semi-couchée et jambes en l’air afin de pousser vers le haut.

Cette position avait tendance à relever une partie de mon bassin.

J’étais à quelques centimètres de mon sexe et j’appréciais de le voir d’aussi près, moulé dans mon legging.

Bien heureusement personne n’était en face de moi car si c’était le cas il aurait eu une vue splendide sur mon sexe. Car même s’il n’était pas possible de le voir visuellement, on pouvait facilement deviner sa forme et sa taille tellement le legging était fin par sa tension.

J’ai continué comme ça pendant plusieurs séries. J’avais volontairement pas beaucoup chargé en poids pour privilégier le nombre de répétitions. J’étais pas venue pour faire de la musculation, je faisais ça juste pour me tonifier sans réel engagement musculaire.

Après un petit moment faire mon exercice, je me suis amusée à poser ma main entre mes jambes et à doucement passer mon doigt par dessus mon sexe. Je glissais de haut en bas en suivant les formes que laissaient paraitre mon legging, je trouvais ça vraiment agréable et je constatais que c’était tellement serré que non seulement on pouvait voir la forme de mes lèvres, mais on pouvait aussi deviner mon clitoris car il laissait entrevoir une toute petite boule.

J’avais la sensation d’être nue dans une salle de sport.

J’ai laissé la presse s’approcher au maximum afin que mon vagin soit encore plus poussé vers l’avant. La tension du legging était telle qu’il n’y avait quasiment plus de tissus par dessus mon sexe.

Lorsque j’effleurais mon clitoris j’éprouvais réellement du plaisir, j’ai donc continué à tourner mon doigt autour de lui et je me demandais s’il était possible de me laisser aller complètement au point de jouir. Je pensais réellement que c’était possible car tous le monde était dos à moi et que personne ne pouvait me voir dans cette position.

J’ai ainsi entrepris de me masturber au travers de mon legging, j’ai commencé doucement à prendre mon plaisir au point d’en venir à fermer les yeux quelques instants. Je sentais que si je continuais ainsi je pouvais me donner un orgasme en une trentaine de secondes. Tout se passait pour le mieux jusqu’au moment où un homme décida d’utiliser l’appareil qui était juste en face de moi.

J’ai donc repris l’exercice comme si de rien était.

Lui s’était mis à faire du rameur à 3 mètres devant moi. Je vis son regard plonger régulièrement vers mon sexe et je supposa que s’il avait choisit cet appareil ce n’était pas par hasard. Il était clairement venu se rincer les yeux.

Pour qu’il évite de trop regarder j’ai posé mes deux mains sur mon sexe en ralentissant la cadence de l’exercice. J’avais trouvé la situation très frustrante, car s’il n’était pas venu se mettre en face de moi, j’aurai pu jouir rapidement. C’était une histoire de quelques petites secondes.

Tant bien que mal, je continua mon exercice. Avec mes deux mains placées sur mon sexe je pouvais continuer à bouger un de mes doigts discrètement contre mon clitoris.

En faisant semblant de me cacher je pouvais continuer à me donner du plaisir.

Je me suis laissé aller comme ça pendant 2 minutes au point de me remettre dans la même position que j’étais avant sa venue, en soit, la presse qui ramenait mes genoux au plus près de mon visage et mon bassin relevé. J’étais tellement prise de plaisir que je me fichais de savoir s’il me regardait ou non. J’ai accéléré la cadence avec mon doigt et je me suis mise à jouir sans retenue. Ma tête penché en arrière, mon bassin ne cessait de se contracter sous mon orgasme. C’était extrêmement divin de jouir ici en me laissant complètement aller sous le plaisir. Je me suis assise afin reprendre mes esprits et j’ai saisis ma serviette pour venir la poser entre mes jambes.

Mon orgasme m’avait fait légèrement mouiller et je ne voulais rien laisser paraitre. J’ai ensuite saisis ma bouteille d’eau et en buvant j’ai regardé l’homme qui affichait un petit sourire coquin. Il m’avait contemplé les quelques secondes où j’ai pris mon plaisir. Bien heureuse qu’il ne soit pas venu me déranger pendant ce court instant. J’étais soulagée de voir qu’il n’avait émit aucun jugement sur mes actions.

J’ai ainsi pu continuer ma petite séance de sport toute détendue et en forme…

Je suis disponible pour des rencontres sur SexHotel.fr
Posts created 27

2 commentaires pour “Exhibe à la salle de sport

  1. C’est tellement bien raconté que j’ai été excité pendant toute la lecture ! En tout cas bravo Camille c’est un plaisir de lire tes anecdotes. Je me suis abonné à ton compte mymfans et je dois dire que tes photos et vidéos nues sont terriblement excitantes 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut