Exhibe en cabine d’essayage

Ecouter en version audio

C’était un mardi matin, et j’avais décidé de faire quelques boutiques afin de mettre à jour ma garde robe. Cela faisait un petit moment que je ne m’étais pas retrouvée à faire les boutiques. Et me voilà toute seule à me balader dans la galerie du centre commercial en quête de trouver une jolie robe. J’avais flashé sur un modèle de robe longue que je voyais sans cesse sur d’autres femmes mais n’arrivait jamais à trouver en magasin. Et c’est en faisant une dizaines de boutiques que j’ai réussi à tomber celle-ci. J’étais chez Zara et les rayons étaient désert. J’en ai profité pour saisir quelques robes dans des couleurs et des tailles différentes et j’ai filé vers les cabines d’essayage pour y aller faire quelques essais.

En arrivant aux cabines j’ai été surprise de voir que j’étais toute seule parmi toutes les cabines à disposition dans le magasin. Je me suis mise tout au fond et j’ai commencé à essayer mes robes.

Ca faisait seulement 2 robes que j’essayais que j’avais constaté les allers et venues d’une personne qui se baladait entre les cabines. Il y avait un jeune homme qui semblait attendre quelqu’un, il s’était assis tout au fond et à plusieurs reprise tournait sa tête dans ma direction.

Mon rideau était tiré au maximum, mais une toute petite ouverture apparaissait dans les plis du rideau.

J’entendais une fille parler dans la cabine juste en face et j’ai alors compris que le jeune homme l’accompagnait. J’ai supposé très vite qu’il s’agissait de sa copine. Elle était elle aussi entrée dans une cabine avec un tas de vêtements à essayer.

Lorsque je m’admirais dans le miroir, j’observais comment ma robe tombait au niveau de mes fesses et je voyais ce jeune homme qui regardait avec insistance dans ma direction en mode curieux voyeur. Il était retourné vers ma cabine plutôt que de s’occuper de sa petite amie. J’ai compris que ce petit curieux cherchait à se rincer l’œil.

Chéri tu peux aller me chercher le même en 38?

Sa copine se servait de lui pour aller changer la taille des vêtements qu’elle essayait.

C’est alors que m’ai venu une idée coquine. En son absence j’avais légèrement tiré le rideau pour agrandir l’ouverture par laquelle il regardait. J’étais curieuse de voir sa réaction lorsqu’il allait revenir.

J’ai continué à essayer mes robes…

A son arrivée, il a fait passer des vêtements dans la cabine de sa copine. Je me suis retournée et j’ai ôté ma robe en y allant très doucement. Lorsque je me suis retrouvée face au miroir j’ai vu qu’il s’était assis à nouveau et qu’il regardait mes fesses. J’ai fais mine de ne pas le voir et j’ai levé mon soutien gorge et enfilé une nouvelle robe. A nouveau, en me contemplant dans le miroir pour voir comment ma robe était ajustée, je remarquais qu’il profitait pleinement du spectacle en se détournant complètement de sa petite amie.

J’ai à nouveau ôté ma robe mais cette fois ci je me suis mise face à l’ouverture, je voulais lui montrer ma poitrine.

En faisant comme si de rien n’était, je suis restée quelques secondes seins nus. Je faisais mine de regarder les étiquettes des robes et la qualité des tissus.

Chéri tu peux me prendre le même, mais en bleu?

Sa compagne lui avait à nouveau ordonné d’aller chercher un autre vêtement dans le magasin. J’ai voulu en profiter pour aller un peu plus loin… Je me suis mise toute nue dans ma cabine.

Je me suis assise face au siège où il s’asseyait à chaque fois.

J’ai ouvert mes jambes en glissant ma mains sur mon sexe. Et lorsqu’il est revenu s’assoir il s’est soudainement mis à rougir comme jamais. Je le regardais dans les yeux en me caressant devant lui. Il était partagé entre la gêne, et le plaisir. Il regardait mon corps avec attention tout en guettant la cabine de sa copine.

Sa compagne ne pouvait pas me voir mais si elle venait à ouvrir son rideau, elle verrait que lui. Et je pense qu’il devait être mort de peur à l’idée de se faire surprendre en train d’espionner ma cabine d’essayage.

Je voyais que le spectacle que je lui offrais ne lui dérangeait pas. Car si c’était le cas je suppose qu’il aurait rapidement changé d’endroit.

Plus je me caressais plus j’éprouvais du plaisir à le regarder me mater.

Il a soudainement fini par se lever et s’approcher discrètement de ma cabine, il avait son visage juste devant le rideau et je continuais à le fixer dans les yeux en me masturbant.

Soudain il s’est retourné et à tiré mon rideau pour le refermer complètement.

Je me suis dis qu’il n’avait plus envie de me regarder et j’ai pensé qu’il avait voulu mettre un terme à ce jeu. Mais lorsque j’ai commencé à enfiler une nouvelle robe j’ai vu un bras entier entrer par le rideau. Il avait glissé sa main dans ma cabine par un tout petit espace !

J’ai alors compris qu’il avait juste fermé mon rideau pour pas que sa copine me surprenne.

Il avait sa main grande ouverte tendue au niveau de mes cuisses. Je me suis approché en me cambrant vers l’avant. J’ai posé mon pied gauche sur le banc de la cabine et j’ai mis mon sexe sur la pomme de sa main. Il à commencé à me masturber avec délicatesse. C’était juste incroyable! Il continuait de parler à sa copine tout en me masturbant. J’étais complètement excitée par la situation qui était complètement folle.

Il a continué à introduire ses doigts en moi pendant 2 ou 3 minutes pendant que je me masturbais avec acharnement le clitoris.

Je me suis mise à jouir en me contenant un maximum. J’ai eu un orgasme démentiel et ses doigts ont dû lui faire ressentir à quel point j’ai pris mon plaisir.

Il a retiré sa mains de ma cabine et comme si tout avait été minuté à la seconde près, j’ai entendu le rideau d’en face s’ouvrir. Sa copine venait tout juste de terminer ses essayages.

Il devait encore avoir la main trempée au moment même où il avait rejoins sa copine.

C’était incroyable l’expérience que je venais de vivre. Je m’en rappellerait toute ma vie la manière dont on avait mis ça en scène. Ca me montre à quel points tous les hommes sont des coquins !

Je suis disponible pour des rencontres sur SexHotel.fr
Posts created 28

10 commentaires pour “Exhibe en cabine d’essayage

  1. Quelle superbe récit, et oui je suis d’accord nous somme que des coquins.
    J’avoue avoir envie de tomber sur toi dans ces moments là.
    Au plaisir de te lire et si j’ai de la chance de le vivre une fois.

  2. Magnifique histoire et elle donne envie tu as jamais eu envie qu’il te laisse son numéro pour aller plus loin ?

    1. Encore une histoire superbe, excitant, bien écrite et laissant la place à l’imagination….je kiffe !

  3. Bonjour très joli récit et vous êtes une femme très attirante c’est un de mes fantasmes ce que vous venez de raconter

  4. Bonjour Camille félicitations pour toutes tes très belles aventures qui sont pour nous très bandantes
    J’espère un jour te surprendre
    Si tu me laisse un petit message afin que je te retrouve plus facilement
    Vincent

  5. Coucou Camille, j ai adoré votre histoire, très sensuelle qui part sur le torride, je suis aussi amateur d’exhibition je serai ravi de faire votre connaissance 😉

  6. Superbe  » Camille votre récit ma vraiment excité moi aussi …
    J’ai aussi le phantasme ‘ des cabines d’essayage 🙂
    Le hasard fera peut être pour moi bien les choses  » qui sait

  7. Bonjour Camille,
    Quel subliminal récit que vous avez.
    L’imagination de vous croiser un jour ne fait qu’un fantasme supplémentaire.
    Au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut